Publications des agents du Cirad

Cirad

La récolte de la canne à sucre chez les petits planteurs sud-africains : organisation générale et rôle des petites entreprises de travaux agricoles (cas d'Amatikulu). Avec la collaboration de l'institute of Natural Resources

Le Gal P.Y., Requis E.. 1999. Montpellier : CIRAD-TERA, 31 p.. numero_rapport: CIRAD-TERA N° 36-99.

La filière canne à sucre sud-africaine intègre depuis de nombreuses années la production des petits planteurs noirs. Placée aujourd'hui dans un contexte de libéralisation et de recherche de compétitivité, elle s'interroge sur les moyens d'améliorer l'efficacité de ce groupe d'agriculteurs. L'organisation de la récolte de la parcelle à l'usine représente un des points à améliorer, que ce soit en terme de respect des plannings d'approvisionnement, de réduction des délais et de diminution des coûts de production. Partant de l'hypothèse que les dysfonctionnements observés sont essentiellement le fait de petites entreprises agricoles (contractors) réalisant la récolte pour le compte des planteurs, une étude a été menée durant six mois pour (i) préciser le contexte dans lequel évoluent ces entreprises, (ii) analyser leurs performances et les modalités de gestion qui en sont à l'origine et (iii) émettre des propositions d'amélioration. Réalisée sur la sucrerie d'Amatikulu, l'étude a souligné la grande irrégularité des performances des contractors, concernant tant le nombre d'entreprises actives un jour donné que la quantité de canne livrée par jour. Cette irrégularité s'explique par des problèmes de gestion de trésorerie et d'organisation des relations avec les planteurs. En conséquence, cette activité est rarement bénéficiaire. Mais les contractors ne sont pas seuls responsables de ces dysfonctionnements. Les sous-comités de planteurs, chargés de coordonner la récolte à l'échelle des zones de concentration intermédiaire, ne parviennent pas à jouer leur rôle et constatent a posteriori les difficultés rencontrées par les contractors pour remplir leurs quotas. Outre des actions de formation destinées aux contractors dans le domaine de la gestion financière, de l'organisation du travail et de la gestion de l'information, nous proposons qu'une réflexion d'ensemble soit conduite sur les schémas d'organisation à mettre en place pour augmenter la valeur globale dégagée d'un bassin de production.

Mots-clés : canne à sucre; récolte; service; coût de production; petite exploitation agricole; organisation du travail; afrique du sud

Document technique