Publications des agents du Cirad

Cirad

Recherche et développement en technologie : mesurer et améliorer la qualité des produits du cotonnier, créer de nouveaux débouchés : IV. La graine de cotonnier : une source potentielle de nouveaux produits alimentaires ou industriels

Gourlot J.P. (ed.), Bachelier B., Braye D., Brunissen C., Duplan S., Favreau B., Francalanci P., Frydrych R., Gawrysiak G., Krifa M., Lassus S., Marquié C., Nieweadomski J.C., Tamime O., Vialle M., Vialettes V.. 1999. Agriculture et Développement (22) : p. 107-112.

Le cotonnier est une culture de pays du Nord et du Sud et son but principal est la production de fibre. La technologie cotonnière peut contribuer à la promotion de la fibre de coton des pays du Sud et proposer aussi des solutions pour la valorisation de la graine elle-même. La qualité se construit d'abord au champ : l'évolution du classement commercial de la fibre et les tendances du marché mondial oeuvrent vers un renforcement des liens entre les acteurs des filières, les technologues, les agronomes et les spécialistes du coton pour étudier et optimiser les interactions entre le milieu, les modes de conduite de la culture et la qualité de la fibre. La fibre réclame des recherches cognitives, des procédés industriels et des appareillages de mesure spécifiques, d'autant plus que certaines caractéristiques de qualité deviennent aujourd'hui prioritaires sur le marché mondial. Le Cirad s'est orienté dans cette direction. Aujourd'hui, l'expertise acquise permet d'aider les pays producteurs à mieux réaliser le classement commercial de leur production de fibres afin d'en tirer les meilleurs prix. Quant à la graine, c'est un énorme potentiel de produits alimentaires et de matériaux nouveaux : valorisation des graines de coton dit glandless, sans pigment toxique (le gossypol) ; fabrication de films protéiques biodégradables. Qu'il s'agisse de fibre ou de graine, la technologie cotonnière est un domaine dont le contenu et la démarche suivent complètement l'actualité des filières et des industries transformatrices.

Mots-clés : graine de coton; coton glandless; biodégradabilité; farine; farine de coton

Documents associés

Article (b-revue à comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :