Publications des agents du Cirad

Cirad

Projet de conservation de la biodiversité dans la moyenne vallée du Zambèze après éradication de la mouche tsé-tsé (Zimbabwé). Etude de faisabilité d'un microprojet : le ranch communal de gibier de Gonono (Gonono communal game ranch)

Chardonnet P., Le Bel S., Coid C., Poilecot P., Klotz S., Vagnini A., Simonnet G., Kleitz G.. 1998. Montpellier : CIRAD-EMVT, 99 p..

Le "ranch communal de gibier de Gonono" s'inscrit dans le cadre des micro-projets proposés de manière consensuelle au Comité exécutif du "Projet de Conservation de la Biodiversité dans la Moyenne Vallée du Zambèze après l'Eradication. de la Mouche Tsé-tsé". Dans le but global d'améliorer durablement les conditions de vie de la population du Ward de Gonono, l'objectif spécifique de ce micro-projet est de mettre au point un mode local de production alternative de viande à bas prix à partir de la faune sauvage. Décidé et conçu avec les autorités du Ward, le ranch doit être progressivement géré par et pour la population du Ward. Il doit d'abord produire sur place une viande de gibier recherchée par les communautés locales qui n'y avaient accès jusqu'à présent que de manière illégale. Cette viande doit être produite à un coût modéré accessible à la population. Le ranch doit aussi permettre de conserver un espace étendu encore faiblement anthropisé en le valorisant par des productions à faible impact écologique. En phase de croisière, l'exploitation sur 3.000 hectares du peuplement multispécifique de gibier devrait permettre la fourniture annuelle de 3 0 tonnes carcasse de viande d'impala et 10. tonnes carcasse de viande d'autres espèces, soit une productivité de 13 kg carcasse de venaison par hectare. Quelques productions annexes sont aussi prévues. L'objectif économique est la couverture du prix de revient de la viande et non pas la recherche d'un profit financier. La création de ce ranch communal de gibier est une entreprise à caractère hautement innovant aux plans institutionnel et technique. Il doit donc être considéré comme une opération pilote à part entière et, à ce titre, doit pouvoir bénéficier d'un encadrement serré et d'un appui scientifique conséquent, tout au moins les premières années.

Mots-clés : faune et flore sauvages; viande de gibier; Élevage; biodiversité; zimbabwe; ranching; impala

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :