Publications des agents du Cirad

Cirad

Les interventions de la Caisse Française de Développement dans les secteurs caféiers et cacaoyers. Analyse rétrospective des engagements de 1972 à 1992

Losch B.. 1995. Montpellier : CIRAD-SAR, 65 p..

Cette étude est une contribution à la redéfinition des stratégies d'intervention de la CFD dans les zones de production de café et de cacao. De 1972 à 1992, la CFD a apporté son concours financier à 49 opérations portant sur les secteurs caféiers et cacaoyers dans 13 pays africains et au Vanuatu. 80 % des financements ont concerné six pays : le Burundi, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, Sao Tomé, Madagascar et le Togo. Le montant total des concours accordés est de 1,25 milliard de FF (1,8 milliard de FF 1993) soit 1,5 % des concours totaux de la CFD et 6 % des concours accordés au développement rural, qui ont privilégié les secteurs agro-industriels (palmier, sucre, hévéa), les zones cotonnières et les périmètres hydro-agricoles. Cette faiblesse des concours aux secteurs caféiers et cacaoyers en regard de leur poids dans l'économie et le commerce extérieur des pays concernés s'explique par : - le poids des configurations historiques (systèmes de production paysans, multiplicité des opérateurs de la mise en marché, forte intervention de l'Etat dans la gestion administrée des filières) - l'aide au marché international (la bonne tenue des cours pendant vingt ans n'a pas suscité d'interventions massives) - l'existence d'une stratégie implicite d'intervention

Mots-clés : café; fève de cacao; investissement; aide au développement; projet de développement; agence de développement; afrique; caraïbes; océanie; cacao

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :