Publications des agents du Cirad

Cirad

Le complexe parasitaire racinaire du bananier (rapport final STD3 CEE TS3 - CT 92-0104)

Risède J.M.. 1997. Capesterre-Belle-Eau : CIRAD-FLHOR, 30 p..

Dans les bananeraies intensives, le parasitisme tellurique est l'une des causes majeures de la dégradation du système souterrain du bananier, et l'un des principaux facteurs limitant les rendements. Ce parasitisme est le fait d'un véritable complexe parasitaire : plusieurs espèces de nématodes phytophages (Radopholus similis et Helicotylinchus multicinctus provoquant des nécroses racinaires, nématodes du genre Meloidogyne responsables des galles), un champignon parasite appartenant au genre Cylindrocladium et toute une cohorte de champignons se comportant comme des colonisateurs secondaires des nécroses causées par les autres composantes de ce Complexe Parasitaire Racinaire (CPR). Les études réalisées dans le cadre de ce projet par le Cirad-Flhor de Guadeloupe avaient pour objectif de contribuer à l'acquisition d'éléments de connaissance sur la biologie et l'écologie de chacune des principales composantes du CPR du bananier (nématodes et champignons) avec une attention particulière sur l'incidence des facteurs du milieu, cela afin de pouvoir raisonner la mise en place de méthodes destinées à restaurer de façon durable l'efficience du système racinaire. Tous ces éléments permettront de jeter les bases raisonnées d'une agriculture bananière plus respectueuse de l'environnement, et pour laquelle la restauration de l'efficience du système racinaire aura été pensée en exploitant au mieux les particularités biologiques des parasites incriminés, ainsi que la microflore utile de la rhizosphère du bananier

Mots-clés : musa; système racinaire; radopholus similis; helicotylenchus multicinctus; meloidogyne; cylindrocladium; facteur du milieu; biologie; Écologie; cycle de développement; distribution spatiale; contrôle de maladies; résistance aux organismes nuisibles; type de sol structural; guadeloupe; france

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :