Publications des agents du Cirad

Cirad

Diversité et aptitude des ignames de la Province des Iles, Nouvelle Calédonie, pour les transformations agro-alimentaires

Dufour D.. 1998. Montpellier : CIRAD-AMIS, 129 p..

DOI: 10.18167/agritrop/00421

Afin de répondre à une demande de la Province des Iles Loyautés (PIL) en Nouvelle Calédonie, concernant l'étude des opportunités de transformation de l'igname, une mission de consultation de 15 jours a été réalisée par le CIRAD en décembre 1997. Des rencontres ont été organisées avec les différents acteurs de la filière (producteurs, vendeurs et transformateurs potentiels) aussi bien dans la PIL que dans les Province Sud et Nord afin d'évaluer la place de l'igname dans l'alimentation, la demande existante en termes de transformation et les volumes à traiter sur le territoire. Traditionnellement une trentaine de cultivars ou variétés différents sont consommés de différentes façons, tout au long de l'année en fonction des dates de récoltes et des modes de préparation. Le rôle social de l'igname dans la culture mélanésienne et la place qu'elle occupe aujourd'hui dans les échanges coutumiers est abordé dans ce rapport. La commercialisation et la consommation sont elles aussi traitées en exploitant le peu de documents disponibles sur ce sujet. Certaines opportunités de transformation ont pu être mises en évidence. Les industries de production de chips, de produits congelés ou de quatrième gamme ont déjà réalisé, avec les matières premières actuellement disponibles sur le marché, des expériences très encourageantes de transformation et de commercialisation de produits à base d'igname. La faible disponibilité en igname, son prix et le manque de matière première adaptée aux procédés de transformation agro-alimentaire constitue un obstacle majeur au développement de ce marché porteur. Bien que l'igname des îles loyautés bénéficie d'un label de qualité indiscutable, aucune étude ne semble avoir été entreprise pour définir les critères de choix, par les acheteurs et consommateurs finaux (goût, texture, couleur, odeur, forme, origine ...) en relation avec les habitudes alimentaires et les formes de consommation de l'igname par les différentes populations de Nouvelle Calédonie. Une évaluation de la biodiversité des racines d'igname a été initiée en 1997 sur la collection des 140 clones rassemblés par le CIRAD et cultivés sur la station de Port Laguerre. Une caractérisation physico-chimique fine de la matière première des seize cultivars les plus prometteurs pour la transformation agro-industrielle, est proposée dans ce rapport afin d'évaluer la variabilité de l'aptitude technologique des ignames cultivées sur le territoire. Une douzaine de clones d'autres provenances (producteurs des îles, autres clones d'intérêt, absent de la collection) seront eux aussi analysés. Les échantillons seront traités par le laboratoire des aliments du bétail de Port Laguerre ainsi que par les laboratoires d'analyse du CIRAD et de l'ORSTOM à Montpellier. Il est proposé qu'un technicien supérieur du CIRAD-AMIS, participe à la collecte, à la préparation et au conditionnement des échantillons. Dans une seconde phase du projet et sur un financement nouveau, en s'appuyant sur une étude approfondie des habitudes alimentaires locales, certains clones pourraient faire l'objet d'essais industriels de transformation, de commercialisation, et de consommation. Par l'ouverture de nouveaux marchés, cette étude devrait bénéficier tant aux producteurs, commercialisateurs et transformateurs qu'aux sélectionneurs pour le développement de cultivars nouveaux adaptés aux impératifs industriels et répondant parfaitement à la demande des consommateurs Néo-calédoniens....

Mots-clés : igname; technologie alimentaire; produit alimentaire; biodiversité; utilisation; projet de développement; dioscorea alata; clone; commercialisation; consommation alimentaire; amidon; produit frais; produit congelé; nouvelle-calédonie; france; chips

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :