Publications des agents du Cirad

Cirad

Incidences de la modification des taxes d'importation des intrants agricoles pour la filière riz dans la vallée du fleuve Sénégal (rapport provisoire)

Bélières J.F., Touré E.H.A.. 1998. Montpellier : CIRAD-TERA, 35 p..

Dans le cadre de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), il a été décidé l'instauration d'un tarif extérieur commun (TEC) avec un régime transitoire qui devait être mis en application au 01/07/98 pour aboutir à un régime définitif à compter du 01/01/2000. Quels seront les effets des nouveaux taux sur les intrants agricoles importés et sur les filières grosses consommatrices comme celle du riz irrigué dans la vallée du fleuve au Sénégal ? Au Sénégal, c'est la loi 98-36 qui a fixé les nouveaux taux de taxation à l'importation. Pour les intrants agricoles, ces taux n'entraînent pas de fortes variations. Par contre, pour des intrants secondaires comme le gas-oil et les pièces détachées, les variations sont importantes. Ainsi, la mise en application de la loi de 98-36 entraîne une légère diminution des charges totales des comptes d'exploitation du riz pour les itinéraires des zones productrices (delta et basse vallée), malgré une augmentation du prix des engrais qui n'est pas liée à ces nouveaux taux. Le passage éventuel d'ici l'an 2000, de 5 à 10 % de taxes à l'importation pour l'urée n'aura pas de conséquences fortes sur les coûts de production du riz.

Mots-clés : importation; tarif douanier; coût de production; riz irrigué; moyen de production agricole; sénégal; fleuve sénégal; intrant

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :