Publications des agents du Cirad

Cirad

Les premiers effets de la dévaluation sur les filières riz irrigué au Sahel. Le cas du Mali

Mendez Del Villar P., Sourisseau J.M., Diakite L.. 1995. Montpellier : CIRAD-CA, 183 p..

L'impact de la dévaluation du franc CFA sur la filière riz irrigué dans la zone de l'Office du Niger est étudié. La dévaluation est survenue dans le contexte d'une filière libéralisée depuis la fin des années 1980. Aussi, cette mesure monétaire a surtout renforcé un processus déjà en cours. Elle a cependant permis de rendre plus compétitif le riz local après avoir traversé des années difficiles de mévente en raison de la concurrence du riz importé. L'étude montre que les producteurs ont été les principaux bénéficiaires de la dévaluation. En ce qui concerne la transformation du paddy, le développement des petites décortiqueuses privées, au détriment des rizeries industrielles, est renforcé. L'un des changements majeurs observé au cours de la campagne post-dévaluation en matière de commercialisation est le poids croissant que prennent les producteurs aussi bien dans la formation des prix, que dans le pouvoir de négociation avec les commerçants. Sur le plan de l'évolution des prix en 1994, le marché du riz aura connu une relative stabilité malgré des prix qui sont restés orientés à la hausse

Mots-clés : riz irrigué; analyse économique; production; commercialisation; traitement; prix; importation; dévaluation; marché intérieur; association d'agriculteurs; mali; filière

Ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :