Publications des agents du Cirad

Cirad

Les premiers effets de la dévaluation sur les filières riz irrigué au Sahel. Le cas du Sénégal

Fusillier J.L., Liagre L., Le Gal P.Y.. 1995. Montpellier : CIRAD-CA, 182 p..

Au Sénégal, la dévaluation du FCFA est intervenue dans un contexte de profonde mutation de la filière rizicole, avec la libéralisation de la commercialisation et de la transformation du paddy, et le resserrement du crédit. L'évolution des résultats économiques et des comportements des opérateurs de la filière résulte ainsi d'une combinaison complexe des effets de la dévaluation, de la libéralisation et de la poursuite d'un assainissement financier qui, avant 1994, avait déjà entraîné un repli de la production. L'analyse présentée a été centrée sur une comparaison des conditions de production, transformation et commercialisation du riz dans le delta du fleuve Sénégal, entre les campagnes 1993/94 et 1994/95 qui encadrent la dévaluation. Avec le système de prix du riz qui a prévalu en 1994/95, la plupart des catégories d'opérateurs ont subi une baisse sensible de leur revenu. Malgré l'adoption par les pouvoirs publics d'une politique de protection significative, les perspectives restent très incertaines

Mots-clés : riz irrigué; analyse économique; production; commercialisation; traitement; prix; importation; dévaluation; marché intérieur; sénégal; filière

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :