Publications des agents du Cirad

Cirad

Evolution des systèmes de production agricoles en zone Sodecao et principales réactions des producteurs camerounais à la crise cacaoyère

Losch B.. 1990. Montpellier : CIRAD-DSA, 71 p..

Le Cameroun, comme les autres pays producteurs de cacao, est durement confronté à la crise aigüe qui affecte le marché international, et c'est dans ce contexte qu'il doit aborder la délicate étape de la replantation et de la régénération de son verger. La baisse des cours internationaux a imposé une réorganisation de la filière, en cours actuellement, caractérisée par : - une restructuration de l'Office de Commercialisation (l'ONCPB) et de la Société de Développement du Cacao (la SODECAO), - une baisse de 40 % du prix d'achat officiel aux producteurs, qui correspond à une diminution drastique de leurs revenus monétaires ce qui contraint à une forte réduction des dépenses des ménages. Dans les régions Centre et Sud, où intervient la SODECAO, les alternatives à la cacaoculture sont encore peu nombreuses, dépendront d'abord des mesures de politique agricole en matière de commercialisation, stockage et transformation des produits pour les vivriers et des apppuis techniques et financiers aux producteurs pour l'élevage ou le palmier. En revanche, les réactions possibles quant à la gestion de la cacaoyère seront différentes entre le Mbam où les ressources foncières alimentent un dynamisme pionnier, la Lékié où la saturation des terroirs et l'âge du verger laissent peu de marge de manoeuvre et le "grand Sud" où le manque en main d'oeuvre constitue un handicap majeur pour une réaction à l'évolution défavorable de l'environnement

Mots-clés : theobroma cacao; production; analyse économique; prix; commercialisation; système de production; cameroun

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :