Publications des agents du Cirad

Cirad

Enracinement du bananier dans les andosols de Guadeloupe. Influence du système de culture

Dorel M., Risède J.M., Simon S.. 1994. In : Contreras M.A. (ed.), Guzman J.A. (ed.), Carrasco L.R. (ed.). ACORBAT 91 - Memorias X reunion = ACORBAT 91 - Comptes rendus X réunion = ACORBAT 91 - Proceedings X meeting. San José : CORBANA, p. 27-40. Réunion ACORBAT. 10, 1991-11-03/1991-11-08, Villahermosa (Mexique).

Les observations réalisées dans les andosols sous bananeraie permettent de caractériser ainsi l'environnement racinaire : contraintes mécaniques faibles, absence de déficits hydriques, périodes d'anoxie fréquentes, forte pression parasitaire. Les phénomènes d'anoxies sont surprenants dans ce type de sol connu pour ses caractéristiques physiques favorables. Bien que peu compactables et de bonne stabilité structurale, les andosols sont cependant susceptibles d'être dégradés. Cette dégradation se traduit par une réduction de l'aération du sol lors des replantations. On n'observe en effet aucune dégradation de structure importante une fois la bananeraie établie. La régénération des structures dégradées est difficile car il n'est pas possible d'ameublir ces sols sans les sensibiliser fortement à l'érosion ou modifier de manière irréversible leurs caractéristiques. La meilleure solution semble être de limiter la fréquence des replantations. Le complexe parasitaire est constitué de nématodes et de champignons. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : musa; enracinement; racine; travail du sol; andosol; relation plante sol; cylindrocladium; dynamique des populations; nématode des plantes; propriété physicochimique du sol; guadeloupe; france

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :