Publications des agents du Cirad

Cirad

Innovation in West African smallholder cocoa : some conventional and nonconventional measures of success

Hanak-Freud E., Petithuguenin P., Richard J.. 1996. Nogent-sur-Marne : CIRAD-URPA, 30 p.. (Documents de travail en économie des filières, 26). International Symposium on Food Security and Innovations, 1996-03-11/1996-03-13, Stuttgart (Allemagne).

Deux enquêtes menées parallèlement à la fin de l'année 1994 auprès de planteurs de cacao du Ghana et de Côte d'Ivoire, importants producteurs, ont permis d'évaluer leur niveau de performance dans le domaine de l'innovation. Contrairement à certaines hypothèses pessimistes, on assiste dans les deux pays, à une large échelle, à une intensification partielle, alors que l'adoption de l'ensemble du paquet technologique préconisé par la recherche ne se retrouve pas. En outre, aucune des deux cacaocultures semble bloquée par la raréfaction des réserves forestières. Cependant, ces innovations ne se traduisent pas toutes par des gains de rendement. D'un autre côté, ni l'âge, ni la scolarisation--critères souvent invoqués--sont à leur origine; de même, les relations avec les organismes de vulgarisation ne sont qu'une explication partielle. La clé de l'utilisation de pesticides serait à rechercher dans la taille des exploitations et le statut de migrant du planteur. A l'inverse, le renouvellement du verger (c'est à dire sur des précédents non forestiers), au moins dans sa phase initiale, serait le fait de planteurs disposant de peu de ressources en terres et en numéraire.

Mots-clés : theobroma cacao; innovation; enquête sur exploitations agricoles; intensification; adoption de l'innovation; rendement; lutte anti-insecte; petite exploitation agricole; mode de faire-valoir; structure agricole; politique fiscale; ghana; côte d'ivoire

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :