Publications des agents du Cirad

Cirad

Maximum-likelihood models for mapping genetic markers showing segregation distortion.1. Backross populations

Lorieux M., Goffinet B., Perrier X., Gonzalez De Léon D., Lanaud C.. 1995. Theoretical and Applied Genetics, 90 (1) : p. 73-80.

DOI: 10.1007/BF00220998

L'approche statistique est utilisée pour estimer la probabilité de recombinaison des marqueurs génétiques permettant de détecter des distorsions de ségrégation sur les individus issus des rétrocroisements. Il apparait que les distorsions sont induites par la différence de viabilité entre gamètes ou zygotes. Cette différence est, elle-même, causée par un ou plusieurs gènes sélectifs. Enfin l'ordre et les linkages de marqueurs peuvent être affectés par les distorsions de ségrégation

Mots-clés : cartographie; marqueur génétique; ségrégation; carte génétique; rétrocroisement; méthode statistique; modèle mathématique

Documents associés

Article (a-revue à facteur d'impact)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :