Publications des agents du Cirad

Cirad

Symbiose Faidherbia albida-rhizobium

Lesueur D., Njiti C.F., Dianda M., Galiana A.. 1996. In : Peltier R. Les parcs à Faidherbia = [Faidherbia parks]. Montpellier : CIRAD-Forêt, p. 245-258. (Cahiers scientifiques, 12).

Faidherbia albida, comme la majorité des legumineuses, est associé à des rhizobiums, bactéries symbiotiques du sol, qui induisent la formation de nodules racinaires fixateurs d'azote atmosphérique. En ce qui conerne l'écophysiologie de la symbiose F. albida-rhizobium, nous avons vu qu'elle était naturellement adaptée aux sols acides et qu'elle n'était pas affectée par la présence de fortes concentrations d'aluminium dans la solution nutritive. Par conséquent, F. albida reste une espèce assez facile à installer sur des zones où le pH du sol est acide mais, en revanche, dans les sols où le fer libre est limitant (sols calcaires ou sols alcalins), il est sans doute préférable d'utiliser des essences mieux adaptées

Mots-clés : croissance; rhizobium; fixation de l'azote; nodosité racinaire; symbiose

Thématique : Ecologie végétale; Physiologie végétale : nutrition; Biologie du sol

Chapitre d'ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :