Publications des agents du Cirad

Cirad

Variability in the genus Phytomonas: isoenzyme analysis of trypanosomatids associated with wilts of cultivated crops

Muller E., Gargani D., Guerrini F., Sanchez Moreno M., Dollet M.. 1994. In : Troisième Congrès de la SFP Société française de phytopathologie et réuion du Groupe d'écologie microbienne du sol de la SFM Société française de microbiologie. Paris : SFP, p. 35-35. Congrès de la Société française de phytopathologie. 3, 1993-12-06/1993-12-10, Dijon (France).

Les études utilisant des isoenzymes et des enzymes de restriction de kDNA ont montré des différences marquées entre les phytomonas provenant de plante à latex et les phytomonas restreint au phloème. Dans cette étude des recherches ont été entreprises sur la variabilité dans 27 isolats ou clones de phytomonas par analyse isoenzymatique de 13 loci. 24 isolats ou clones sont associés aux wilts des palmiers à huile (Marchitez), des cocotiers (Hartrot) ou d'Alpinia purpurata provenant d'Amérique du sud et des îles Caraïbes. Ces isolats ont été comparés avec un isolat provenant de la tomate et de deux isolats de plantes à latex. Les résultats suggèrent que la variabilité entre les phytomonas restreint au phloème est relativement grande et que les phytomonas associés à la Marchitez ou le Hartrot ne peuvent être séparés en deux groupes distincts. D'autre part, on a pu confirmer la séparation en au moins trois groupes des trypanosomatides restreint au phloème, des trypanosomatides du latex et des trypanosomatides des fruits

Mots-clés : cocos nucifera; elaeis guineensis; maladie des plantes; phytomonas; analyse enzymatique; isoenzyme; agent pathogène; classification; taxonomie; alpinia purpurata; adn; variation génétique; amérique du sud; Équateur; colombie; venezuela (république bolivarienne du); guinée; brésil; grenade; caraïbes

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :