Publications des agents du Cirad

Cirad

Molecular breeding in the genus Musa : a strong case for STMS marker technology

Kaemmer D., Fischer D., Jarret R.L., Baurens F.C., Grapin A., Dambier D., Noyer J.L., Lanaud C., Kahl G., Lagoda P.. 1997. Euphytica, 96 (1) : p. 49-63. EUCARPIA meeting on tropical plants, 1996-03-11/1996-03-15, Montpellier (France).

DOI: 10.1023/A:1002922016294

Les espèces de Musa sont des monocotylédones de taille moyenne, elles constituent d'importantes sources alimentaires. Les principaux cultivars, dérivés de Musa acuminata (génome A) et de Musa balbisiana (génome B), sont des hybrides polyploïdes (AAA, AAB ABB), partiellement ou totalement stériles, parthénocarpiques et à propagation végétative. Les bananiers et bananiers plantain sont des plantes dont les impacts positifs de l'amélioration moléculaire sont attendus. Dans l'objectif d'une meilleure compréhension de la génétique du bananier, plusieurs connaissances sont déjà acquises sur la complexité du génome des cultivars et des hybrides. Le but de cet article est de développer des marqueurs moléculaires codominants, universels, sûrs et très polymorphiques utilisables pour le criblage et la cartographie du génome de Musa. Les données montrent que l'usage des séquences simples répétées (SSR) est intéressant pour l'étude génétique des Musa. L'analyse d'un nombre significatif de sites étiquetés de séquences microsatellites (STMS) peut améliorer les connaissances sur la structure et la phylogénie des Musa. D'autres marqueurs ont été également testés, leur utilisation dans les analyses de routine est discutée

Mots-clés : musa; adn; germplasm; carte génétique; sonde nucléique; variation génétique; technique analytique; amélioration des plantes; criblage variétal

Article (a-revue à facteur d'impact)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :