Publications des agents du Cirad

Cirad

Quelles applications pour la micropropagation du cocotier (Cocos nucifera L.) ?

Verdeil J.L., Baudouin L., Hocher V., Bourdeix R., N'Cho Y.P., Sangaré A., Rillo E.P., Oropeza C., Hamon S.. 1998. Plantations, Recherche, Développement, 5 (5) : p. 333-342.

Le cocotier (Cocos nucifera L.), généralement allogame, n'est actuellement multiplié que par voie sexuée, avec un coefficient de multiplication faible. La noix de coco est également connue pour être la graine la plus volumineuse parmi les espèces cultivées, ce qui pose au sélectionneur chargé de la diffusion des progrès génétiques un certain nombre de problèmes. Face à ces contraintes la multiplication végétative in vitro constitue un outil attractif pour le sélectionneur. Cet article fait le point des principales applications potentielles du clonage du cocotier en liaison étroite avec sa situation socio-économique (culture essentiellement villageoise). Il décrit l'état d'avancement des travaux sur la maîtrise de la régénération du cocotier, plante extrêmement récalcitrante à la culture in vitro. Une chronologie des applications est proposée à partir de l'évaluation de l'importance et de la durée des recherches complémentaires qui conditionnent leur succès. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : embryogénèse somatique; callogénèse; culture in vitro; micropropagation; clonage; méthode d'amélioration génétique; multiplication végétative; régénération in vitro; cocos nucifera

Thématique : Multiplication végétative des plantes; Génétique et amélioration des plantes

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :