Publications des agents du Cirad

Cirad

Les populations d'oiseaux forestiers de la Basse-Terre en Guadeloupe

Feldmann P., Villard P., Barré N.. 1998. In : Society for Caribbean Ornithology Annual Meeting. 11. Petit-Bourg : CIRAD-CA, 1 p.. Society for caribbean ornithology annual meeting. 11, 1998-07-23/1998-07-30, Fort-Royal (Guadeloupe).

Les populations d'oiseaux d'une zone forestière de la Basse-Terre ont été étudiées par la méthode de comptage par points de 15 m de rayon entre décembre 1995 et juin 1996. L'aire d'Etude se situe près de la rivière Bras David à une altitude comprise entre 150 et 200 m dans le Parc National de la Guadeloupe. Des indices de densité ont été calculés pour les 52 espèces présentes. Un indice moyen de 71 oiseaux par hectare a été trouvé. Il a du être corrigé à 90 oiseaux par hectare en raison de la mise en évidence d'une sous-estimation de la densité des oiseaux pour les points proches de la rivière. Les espèces les plus fréquentes sont : la Paruline caféiette (Dendroica plumbea)-11.5 ois./ha, le Sucrier à poitrine jaune (Coereba flaveola)-8.9 ois./ha, les deux Moqueurs du genre Margarops -8,9 ois./ha, le Sporophile rougegorge (Loxigilla noctis) - 8.6 ois./ha, le Trembleur brun (Cinclocerthia ruficauda) 6.2 ois./ha, le Pic de la Guadeloupe (Melanerpes herminieri) -1.8 ois./ha, les Colibris madère (Eulampis jugularis) et huppés (Orthorhyncus cristatus) sont fréquents avec respectivement 10,9 ois./ha et 5,8 ois./ha ainsi que 1,3 col./ha indéterminés. La méthode utilisée surestime toutefois ces espèces à déplacements rapides et fréquents. Les rares Martins-pêcheurs à ventre roux (Megaceryle torquata) et Tyran janeau (Myiarchus oberi) ont été régulièrement observés en période de reproduction. L'importance de cette forêt pour l'avifaune est discutée par rapport à un projet de barrage à l'étude.

Mots-clés : oiseau; densité de population; population animale; guadeloupe; france

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :