Publications des agents du Cirad

Cirad

L'inhibition tégumentaire des graines de Faidherbia albida et d'Acacia raddiana : aspect anatomique et application pratique

Danthu P.. 1993. Bois et Forêts des Tropiques (238) : p. 24. Atelier sur les symbioses acacias, 1993-06-24/1993-06-25, Nogent-sur-Marne (France).

Les graines de Faidherbia albida et d'Acacia raddiana présentent une importante inhibition tégumentaire qui ne peut être levée que par un trempage dans l'acide sulfurique concentré (95%) ou par scarification manuelle. La profondeur de la dormance ne parait pas être directement liée à la structure du tégument et, en particulier, à l'épaisseur de la couche des cellules de Malpighi. L'utilisation d acide sulfurique dilué pour lever la dormance des deux espèces n'est efficace que si la concentration de la liqueur est supérieure ou égale à 63 %. En particulier, la solution commerciale d'acide pour batterie (33 %) est totalement inefficace. Les graines d'A. raddiana scarifiées à l'acide sulfurique ne conservent leur variabilité que si elles sont stockées en chambre froide (+ 5°C) A température ambiante, leur capacité germinative reste optimale pendant trois mois, puis chute progressivement pour être nulle après 18 mois. Pour F. albida, seules les graines intactes stockées au froid conservent une viabilité supérieure à 90 %. Les graines scarifiées ont une germination nulle après sept mois de conservation à température ambiante. Les deux autres catégories de semences (intactes, stockées à température ambiante et scarifiées, stockées en chambre froide) ont après 18 mois une capacité germinative d'environ 60 à 70 %. Il est donc possible de conserver sans perte de viabilité les graines prétraitées d'A. raddiana à la condition de les stocker à température basse (+ 5 °C), ce qui ne semble pas réalisable pour F. albida.

Documents associés

Article (c-notoriété en attente de mise à jour)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :