Publications des agents du Cirad

Cirad

Amélioration de systèmes d'avertissement contre la cercosporiose noire des bananiers au Cameroun

Abadie C.. 1998. In : Boto I. (ed.), Fouré E. (ed.), Ngalani J. (ed.), Thornton T. (ed.), Valat M. (ed.). Les productions bananières : un enjeu économique majeur pour la sécurité alimentaire = Bananas and food security. Montpellier : CIRAD, p. 27-28. Symposium international les productions bananières, 1998-11-10/1998-11-14, Douala (Cameroun).

Les méthodes de lutte contre la cercosporiose noire en plantation industrielle de bananes dessert passent en partie par la lutte chimique. Le rythme élevé d'émission foliaire des bananiers exige des applications fréquentes de fongicides. Afin d'une part de réduire les coûts d'application en diminuant le nombre annuel de traitements et d'autre part de diminuer la pression fongicide donc les risques d'apparition de résistance des souches aux fongicides, des systèmes d'avertissement ont été mis au point entre 1972 (Antilles) et 1988 (Cameroun). Ils sont basés sur des descripteurs climatiques dans le cas de l'avertissement aux Antilles et sur des descripteurs biologiques dans le cas du Cameroun. L'utilisation de l'avertissement biologique par les plantations industrielles camerounaises exige une organisation et une logistique complexe. L'objectif du stage est d'étudier des voies d'amélioration du système d'avertissement pratiqué au Cameroun afin de le rendre plus souple et plus accessible aux utilisateurs (il pourrait ainsi être proposé à des petites plantations). Trois voies sont envisagées : 1) alléger le système d'avertissement biologique actuel en modifiant les méthodes d'évaluation de la maladie. 2) valider dans une première étape en station puis en plantation industrielle un système d'avertissement bio-climatique qui combinent des données climatiques et des données de la maladie. 3) améliorer le système d'avertissement biologique par une détection plus précoce des symptômes donc un déclenchement du traitement fongicide plus précoce grâce à une analyse immuno-enzymatiq ue (ELISA).
Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :