Publications des agents du Cirad

Cirad

Periurban agriculture, new infrastructure for sustainable cities

Moustier P.. 1999. In : Jardin planétaire'99 : actes. Chambery : Prospective 2100, p. 52-63. International symposium on sustainable ecosystem management. 1, 1999-03-14/1999-03-18, Chambery (France).

Partout dans le monde, l'agriculture périurbaine connaît de grands changements. Au lieu de perdre tout lien fonctionnel avec la ville, elle en devient une des infrastructures qui la rend durable. Cette agriculture est née avec la ville, et a assumé de nombreuses fonctions, qui sont actuellement menacées par son éloignement de fait : la production de nourriture; le recyclage des déchets afin de maintenir la fertilité des sols; un instrument à l'usage des urbanistes pour améliorer l'habitabilité des villes. Si ces menaces devenaient réalité, la structure urbaine serait celle d'une ville immense, entourée de forêts au delà desquelles se trouverait l'espace agricole. Cependant, de nos jours, les perspectives de l'agriculture périurbaine se renouvellent dans tous les pays. Dans les pays en voie de développement, cette agriculture est considérée comme nécessaire pour les objectifs suivants : fournir l'alimentation; offrir de l'emploi à la portée des citadins les moins favorisés; recycler les déchets urbains; développer des liens sociaux; maintenir des sols fertiles, pour les espaces verts de demain. Dans les pays développés, les mêmes objectifs se retrouvent, avec des caractères originaux : disposer d'aliments frais en cas de rupture d'aprovisionnement; restaurer la confiance dans la qualité et la sécurité alimentaire; réduire les fractures sociales; améliorer l'environnement urbain; renouveler la culture technique et politique des citadins; gérer les espaces périurbains, ainsi que les ceintures et coupures vertes. L'agriculture privée gère bien les systèmes d'activité qui lui permettent de répondre aux demandes du marché des biens et services ruraux; mais elle a besoin d'une politique publique d'appui qui : assure la pérennité de l'agriculture; organise les infrastructures collectives de marché et de gestion des déchet; formalise une politique de paysage et de maintien des espaces ouverts; mette en place les instruments contractuels d'une politique agri-urbaine. La gouvernance durable des villes impose désormais la conception d'une politique agri-urbaine, basée sur des relations contractuelles entre les agriculteurs et les élus

Mots-clés : agriculture urbaine; protection de l'environnement; sécurité alimentaire; produit alimentaire; qualité; agriculture de subsistance; gestion des déchets; politique sociale; politique foncière; durabilité; stratégie économique

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :