Publications des agents du Cirad

Cirad

Travail du sol en bananeraie

Dorel M.. 1990. Banane Information (51) : p. 9-15.

Au sud d'une ligne de Capesterre - Ste Marie - Vieux-Habitants, sur le matériau volcanique récent et perméable, 2 types de sols se sont différenciés essentiellement en fonction de la pluviosité et donc de l'altitude. Ils doivent être travaillés différemment. Le 1r comprend les sols argileux à kaolinite et à halloysite, à basse altitude (faible pluviosité). La compaction augmente la densité apparente et limite l'enracinement. Les sous-solages sont rarement exécutés sur un sol suffisamment sec en profondeur. Les labours sont conseillés, sans remonter les horizons du fond. Le 2d groupe est composé de sols à hallophanes (Andosols, Andosols perhydratés), à haute altitude et zone fortement pluvieuse. Ils sont plus favorables à l'enracinement; ils sont moins compactables. Le sous-solage est de peu d'intérêt. Les labours à la charrue à soc suffisent et ils sont anti-érosifs. Il faut, dans tous les cas, limiter les passages du tracteur. Les pulvérisateurs et les sillonneuses lourds, tassent et lissent le terrain. Il faut limiter leur emploi aux replantations avec précaution

Mots-clés : musa; type de sol; travail du sol; enracinement; facteur climatique; facteur édaphique; matériel de travail du sol; guadeloupe; france

Article (c-revue sans comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :