Publications des agents du Cirad

Cirad

Detection of antibodies to Cowdria ruminantium in the serum of domestic ruminants by indirect ELISA

Martinez D., Coisne S., Sheikboudou C., Jongejan F.. 1993. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 46 (1-2) : p. 115-120. Biennial Conference of the Society for Tropical Veterinary Medicine. 2, 1993-02-02/1993-02-06, Saint-François (Guadeloupe).

Un test ELISA a été mis au point pour la détection d'anticorps contre Cowdria ruminantium dans le sérum de ruminants domestiques. Les micro-organismes cultivés dans des cellules bovines endothéliales ombilicales ont été utilisés comme antigène. Lorsque la culture a montré une lyse à 90 p. 100, le surnageant a été centrifugé, soniqué et appliqué sur des plaques microtitres en polystyrène. Des anticorps ont été détectés à partir de 9 jours après immunisation expérimentale de chèvres. La sensibilité de l'ELISA, calculée sur 73 sérums de ruminants, se trouvait entre 97,3 et 98,6 p. 100. La spécificité globale du test était de 97 p. 100 (N = 2925). Néanmoins, la spécificité était beaucoup plus basse pour les ovins (94,4 p. 100, N = 881) que pour les caprins (98,6 p. 100, N = 651) et les bovins (97,8 p. 100, N = 1393). Des réactions croisées, qui peuvent expliquer certaines des réactions faussement positives, ont été trouvées entre l'antigène de Cowdria et des sérums contre Ehrlichia bovis (1 bovin positif sur 2 infectés expérimentalement) et E. ovina (2 moutons positifs sur 2 infectés), mais non pas contre E. phagocytophila. Les variabilités intra- et inter-test étaient respectivement de 7,5 et de 7,8 p. 100, ce qui montre une bonne reproductibilité de l'ELISA

Mots-clés : anaplasma phagocytophilum; sérum sanguin; antigène; test elisa; anticorps; ovin; caprin; bovin; ruminant; ehrlichia ovina; ehrlichia bovis

Thématique : Maladies des animaux

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :