Publications des agents du Cirad

Cirad

Identification of a candidate marker for shell presence in the oil palm using amplified fragment lenght polymorphism (AFLP) by bulked segregant analysis (BSA)

Billotte N., Noyer J.L., Kouamé B., Baudouin L., Glaszmann J.C., Lagoda P.. 1999. In : International Plant and Animal Genome Conference. 7. Montpellier : CIRAD-CP, 1 p.. Plant and Animal Genomes Conference. 7, 1999-01-17/1999-01-21, San Diego (Etats-Unis).

L'intérêt du palmier à huile est lié aux teneurs en huile du mésocarpe et de l'amande de son fruit, les deux dépendant de l'épaisseur de la coque du fruit. L'épaisseur de la coque du fruit est déterminée par le gène majeur Sh et par plusieurs gènes mineurs aux effets quantitatifs. Trois types de variétés sont clairement définis : le type dura (génotype Sh+/Sh+) avec des fruits à coque épaisse, le type pisifera (génotype Sh-/Sh-) habituellement femelle stérile à fruits rares et dépourvus de coques et le type tenera, un hybride dura x pisifera, de génotype hétérozygote Sh+/Sh- avec des fruits à coque intermédiaire. L'analyse de groupes ségrégeants (BSA) a été appliquée pour la recherche de marqueurs AFLP de l'épaisseur de la coque du fruit. Neuf groupes d'individus ségrégeants et deux parents ont été soumis à l'analyse AFLP. Un marqueur AFLP de l'allèle Sh+ codant pour la présence de la coque a été mis en évidence. L'intérêt et l'usage d'un tel marqueur est discuté dans le cadre du programme de sélection de la plante

Mots-clés : elaeis guineensis; fruit; péricarpe; variété; sélection; méthode d'amélioration génétique; marqueur génétique

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :