Publications des agents du Cirad

Cirad

Mécanismes d'adaptation à la sécheresse et maintien de la productivité des plantes cultivées

De Raïssac M.. 1992. L'Agronomie Tropicale (1975), 46 (1) : p. 29-39.

Après un regard sur l'évolution des plantes, une brève revue est faite des mécanismes d'adaptation à la sécheresse et des paramètres de caractérisation du statut hydrique. La distinction d'un état productif et d'un état de survie de la plante amène à discuter la transposition agronomique de certains mécanismes adaptatifs au sens écologique. Il en est déduit que, face à la sécheresse, l'unique issue de la plante cultivée pour sa production est le maintien d'un état hydrique qui préserve l'intégrité des fonctions physiologiques. Cela implique l'utilisation de mécanismes morphologiques d'évitement, qui tendent à équilibrer le bilan hydrique de la plante. La réduction du flux transpiratoire doit s'opérer par une limitation adaptative de la croissance aérienne, associée au maintien de la turgescence, et non par la régulation stomatique, liée à son annulation. Il est émis ici l'hypothèse que la turgescence critique d'élongation joue un rôle fondamental dans ce processus de limitation des surfaces évapotranspirantes, ainsi que dans l'ajustement osmotique et la plasticité morphologique

Mots-clés : résistance à la sécheresse; bilan hydrique; productivité; adaptation; plante de culture; turgescence; thermorégulation

Article (c-notoriété en attente de mise à jour)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :