Publications des agents du Cirad

Cirad

La dermatophilose des bovins à Dermatophilus congolensis dans les Antilles françaises. I. Caractéristiques des lésions et de la réponse sérologique

Barré N., Matheron G., Lefèvre P.C., Le Goff C., Rogez B., Roger F., Martinez D., Sheikboudou C.. 1988. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 41 (2) : p. 129-138.

Une enquête portant sur 276 animaux atteints de dermatophilose en Guadeloupe et en Martinique a permis de montrer que 90 p. 100 des malades ont des lésions hautes, 65 p. 100 des lésions basses et 30 p. 100 des lésions atypiques. Les lésions hautes semblent constituer la principale localisation initiale, les formes basses et atypiques étant celles qui évoluent le plus rapidement et qui sont le plus souvent mortelles. Aucun des facteurs analysés (sites préférentiels d'attachement des tiques, forte insolation, abondance d'épineux ou sol humide) n'explique la localisation des lésions. L'analyse de 135 sérums a montré qu'il existe une relation assez étroite entre la présence des lésions et la présence d'anticorps dans le sérum et une relation proportionnelle entre le titre du sérum et la gravité des lésions. Certaines réactions sérologiques atypiques sont en faveur de l'existence d'animaux porteurs asymptomatiques de germes, d'autres permettent de suspecter l'existence de phénomènes de déficience immunitaire

Mots-clés : sérologie; lésion; dermatophilus; maladie bactérienne; dermatophilus congolensis; bovin; antilles françaises

Thématique : Maladies des animaux

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :