Publications des agents du Cirad

Cirad

Le maraîchage : un diagnostic agro-économique

Moustier P., Essang T.. 1997. In : Seiny-Boukar Lamine (ed.), Poulain Jean-François (ed.), Faure Guy (ed.). Agricultures des savanes du Nord-Cameroun, vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale : actes de l'atelier d'échange, 25-29 novembre 1996, Garoua, Cameroun. Montpellier : CIRAD, p. 351-358. (Colloques). Atelier d'échange agricultures des savanes du nord-Cameroun : vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale, 1996-11-25/1996-11-29, Garoua (Cameroun).

Un diagnostic des filières maraîchères a été mené de novembre 1994 à décembre 1995 afin de mieux cerner l'enjeu d'une intervention de la recherche agronomique sur les quantités produites, la qualité ou les coûts de production. L'étude de la consommation des ménages de Garoua et Maroua a montré que l'oignon, la tomate, le piment, le gombo et les légumes-feuilles (principalement le folléré) étaient les plus consommés. Les consommateurs expriment des besoins d'amélioration pour l'approvisionnement en légumes et tout particulièrement une régularisation de l'offre : l'offre en légumes-feuilles et en gombos devrait augmenter en saison sèche (mai à septembre) et en autres légumes en saison des pluies (octobre à avril). De plus, l'augmentation de l'offre en oignon pendant la saison des pluies permettrait la réduction des importations hollandaises dans les villes camerounaises. Pour l'oignon et la tomate produits aux alentours de Garoua et de Maroua, les circuits de commercialisation qui ravitaillent ces deux villes comprennent un intermédiaire grossiste entre producteur et consommateur. Pour les autres légumes, les circuits sont courts. Le gombo et les légumes-feuilles produits en zone péri-urbaine, sont généralement vendus par les producteurs. Le maraîchage revêt une grande importance économique dans la zone. La production est actuellement dépendante de la disponibilité en terrains non inondables, du manque d'eau pour les légumes-feuilles, des maladies à développement rapide sur l'oignon, la tomate et les autres légumes de type européen, ainsi que de l'accès à des variétés et infrastructures de stockage adaptées. La recherche agronomique a donc un rôle important à jouer pour le maraîchage au Nord-Cameroun.

Mots-clés : culture maraîchère; production; consommation; circuit de commercialisation; zone périurbaine; cameroun; filière; approvisionnement

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :