Publications des agents du Cirad

Cirad

Interactions hôtes-pathogènes évaluées avec le test feuille

Ducamp M.. 2000. In : Cilas Christian (ed.). Bases génétiques de la résistance des cacaoyers aux maladies à Phytophthora : Résumés des communications. Montpellier : CIRAD, p. 20-21. Scientific Closing Seminar of CAOBISCO / CIRAD / CNRA / CRU / IRAD Project, 2000-09-19/2000-09-20, Montpellier (France).

Trois espèces de Phytophthora sont les agents de la pourriture brune des cabosses du cacaoyer: P. palmivora, P. megakarya et P. aff capsici. Dans le but de quantifier le niveau d'agressivité d'un isolat, le test sur disques de feuilles a été utilisé. Les niveaux d'agressivité d'isolats des 3 espèces de Phytophthora pathogènes du cacaoyer ont donc été estimés. Le niveau d'interaction a été étudié, d'une part au sein d'une même espèce et, d'autre part entre deux espèces. Au niveau intra-espèce, un seul cas d'interaction faiblement significatif a été observé entre les 2 populations de P. megakarya, surtout dû à 2 isolats provenant du Ghana. Ceci veut dire qu'il est possible d'obtenir le même classement des clones pour leur niveau de résistance pour chaque isolat étudié pour une espèce donnée. Toutefois un niveau supérieur d'agressivité des isolats d'un pays donné par rapport à un autre, peut induire une limitation de la sélection de clones résistants dans le premier pays. Au niveau inter-espèces, les travaux sont toujours en cours sur certains clones, mais il se confirme que les isolats de P. aff. capsici (surtout Brésil) sont, en général, les plus agressifs sur feuille, suivis par ceux de P. palmivora. Il est toutefois intéressant de noter que le niveau d'agressivité sur feuille de certains des isolats de P. megakarya provenant de l'ouest du Cameroun est comparable à celui des isolats de P. palmivora sur les mêmes clones de cacaoyer. Des travaux ont été initiés afin de déterminer les interactions existantes entre isolats de P. palmivora et de P. megakarya provenant du cacaoyer, et d'autres plantes hôtes de ces deux espèces. Le niveau de compatibilité et la facilité de passage du pathogène d'une plante à l'autre, peut rendre l'association de certaines cultures peu appropriée.

Mots-clés : theobroma cacao; maladie fongique; phytophthora palmivora; phytophthora capsici; pouvoir pathogène; infection expérimentale; feuille; relation hôte pathogène; provenance; pourriture des cabosses; phytophthora megakarya

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :