Publications des agents du Cirad

Cirad

Intensité respiratoire de certaines productions tropicales et facteurs pouvant interférer

Ducamp M.N., Lebrun M., Thai Thi H.. 2000. Fruits, 55 (6) : p. 401-408.

Le stockage sous atmosphère modifiée de certains produits tropicaux peut être utilisé pour améliorer leur durée de conservation et leur qualité. En préalable à l'emploi d'une telle technique, l'intensité respiratoire de bananes, mangues, longans, litchis et vanille a été mesurée et certains facteurs pouvant la modifier ont été étudiés. Matériel et méthodes. La respiration des produits évaluée par le dégagement de CO2 et l'absorption d'O2 a été mesurée de façon statique en enceinte close. Les modifications de composition des atmosphères environnantes ont été suivies par chromatographie en phase gazeuse avec détection de type catharométrique. Les intensités respiratoires de mangues de différents cultivars ont été comparées, de même que celles de fruits récoltés à différents stades de maturité. L'influence de la température sur le métabolisme respiratoire a été étudiée sur litchis et gousses de vanille. Parmi les paramètres dont les variations peuvent interférer avec l'intensité respiratoire des produits stockés et entrant dans la définition des conditions d'atmosphère modifiée, la température s'est révélée être un facteur primordial pour la conservation des fruits échantillonnés. Par ailleurs, le facteur variétal, l'état de fraîcheur du fruit et son âge physiologique doivent être également pris en compte. Les résultats obtenus permettent d'envisager la poursuite des travaux sur le stockage en atmosphère modifiée de fruits tropicaux climactériques.

Mots-clés : musa (bananes); mangue; litchi (fruits); vanille; stockage; respiration; Échange gazeux; stade de développement; variété; température; longan; fruit climactérique

Documents associés

Article (b-revue à comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :