Publications des agents du Cirad

Cirad

Le réseau sénégalais d'épidémiosurveillance aviaire (RESESAV) : présentation et premiers résultats

Cardinale E.. 2000. Epidémiologie et Santé Animale, 37 : p. 105-115.

Une aviculture moderne s'est mise en place dans la région de Dakar afin d'apporter rapidement des protéines animales à une population urbaine sans cesse croissante. Mais l'utilisation de souches de volailles exotiques, inadaptées aux conditions tropicales, la multiplication accélérée des poulaillers et la déficience des mesures sanitaires appliquées ont facilité l'explosion de nombreuses maladies. Pour répondre à ce fléau, les vétérinaires spécialisés en aviculture se sont rapprochés du laboratoire de pathologie aviaire afin de créer un système d'échanges d'informations permettant de réagir plus efficacement sur le terrain. Le Réseau sénégalais d'épidémiosurveillance aviaire est donc né en avril 1998 ; il regroupe 35 membres dont une majorité de vétérinaires et de techniciens privés (cabinets, entreprises ... ) qui déclarent chaque cas clinique par le biais d'une fiche de renseignements. Ces fiches sont centralisées par une unité de gestion qui analyse les données et restitue les résultats sous forme d'un bulletin épidémiologique trimestriel et d'un bilan annuel. Ces informations permettent de suivre en temps réel les maladies existantes et de pouvoir réagir de manière coordonnée contre elles; elles facilitent l'identification de toute nouvelle maladie; elles représentent un excellent évaluateur de la prophylaxie médicale appliquée et servent aussi d'aide à la décision à l'Etat pour la rédaction de sa réglementation. Enfin, le réseau sert de fondement à de nombreux travaux de recherche importants pour le développement de la filière. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : pathologie; race (animal); urbanisation; aviculture; surveillance épidémiologique; sénégal

Thématique : Maladies des animaux

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :