Publications des agents du Cirad

Cirad

Libéralisation économique du Viet-nam, intensification rizicole et diversification : étude du cas de la région d'O Môn (Delta du Mékong)

Le Coq J.F.. 2001. Paris : INA-PG, 3 vol. (464, 117, 28 p.). Thèse de doctorat -- Agro-économie. Agriculture comparée et développement agricole.

Le Viêt-nam offre l'exemple original d'une forte croissance agricole suite à la mise en place d'une politique de libéralisation économique. Les raisons de cette réussite sont recherchées à travers l'étude d'une petite région du delta du Mékong, le district de Ô Môn. L'analyse historique montre que préexistaient des acquis en terme d'artificialisation du milieu (réseau hydraulique quasi complet), de maîtrise technique (culture de riz de la " révolution verte ") et de structure sociale (paysannat familial de petite taille cherchant à intensifier son mode d'exploitation du milieu). Elle montre aussi que le système administré annulait les capacités d'accumulation des exploitants sans leur fournir des moyens de production suffisants. Dans ces conditions, la libéralisation du commerce intérieur, l'ouverture au commerce international et la reconnaissance formelle de l'économie familiale, restaurent un environnement socio-économique favorable à une intensification rizicole et une diversification agricole, processus concourrant à une intensification des systèmes de production en capital circulant, fixe et en travail, créateurs de richesse et d'emploi, conformes aux aspirations du paysannat. Néanmoins, si les réformes, soutenues par une politique d'accompagnement dans des secteurs fondamentaux (crédit rural, infrastructures), ont profité à la grande majorité, elles ont conduit à une différenciation accrue entre les exploitants et à la mise en place d'un paysannat aux revenus contrastés et aux potentialités divergentes. La poursuite de la croissance revêt désormais de nouveaux enjeux environnementaux et sociaux. La recherche de systèmes de production plus économes en intrants et en eau et. permettant d'accroître la productivité du sol est à poursuivre, des mécanismes afin de sécuriser les prix des productions agricoles doivent être trouvés. Un soutien devra être apporté aux initiatives de développement d'activités non agricoles et créatrices d'emplois locaux afin d'envisager une croissance durable de la production agricole et du niveau de vie des populations rurales.

Mots-clés : libéralisation des échanges; changement structurel; riz; diversification; enquête sur exploitations agricoles; viet nam; mékong

Thèse

Agents Cirad, auteurs de cette publication :