Publications des agents du Cirad

Cirad

Etude comparée de la biologie du développement chez trois espèces de mouches des fruits (Ceratitis spp.) (Diptera : Tephritidae), nuisibles aux cultures fruitières à La Réunion

Duyck P.F., Quilici S.. 2003. In : J A. Lalouette and D Y Bachraz (eds.). Proceedings Fifth Annual Meeting of Agricultural Scientists, Réduit, Ile Maurice, 3-4 mai 2001. Réduit : FARC, p. 105-113. Annual Meeting of Agricultural Scientists. 5, 2001-05-03/2001-05-04, Réduit (Maurice).

A La Réunion, les mouches des fruits (Diptera: Tephritidae) constituent les principaux ravageurs des cultures fruitières. Le développement et la survie de la mouche méditerranéenne des fruits, Ceratitis capitata (Wiedemann), de la mouche du Natal, C. rosa (Karsch) et de la mouche des Mascareignes, C. catoirii Guérin-Mèneville sont comparés à 5 températures constantes de 15 à 35°C. Les seuils minimums de développement et les constantes thermiques ont pu être calculés par le modèle des sommes de température. Les espèces diffèrent notamment au stade larvaire et peu au stade embryonnaire. C. rosa semble plus adaptée aux basses températures que les deux autres espèces. Globalement C. catoirii possède une survie faible sur l'ensemble de la gamme de température étudiée. La distribution des trois Ceratitis sur l'île peut être partiellement expliquée par la réponse différentielle des espèces à la température. D'un point de vue appliqué, les résultats obtenus serviront à optimiser les élevages au laboratoire. Ils contribueront en outre, dans un proche avenir, aux études conduites sur la modélisation des populations de mouches des fruits.

Mots-clés : culture fruitière; tephritidae; biologie; développement biologique; insecte déprédateur des fruits; ceratitis; température; survie; ceratitis capitata; réunion; france; ceratitis catoirii; ceratitis rosa; mouche des fruits

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :