Publications des agents du Cirad

Cirad

La peste des petits ruminants (PPR) : une maladie en expansion ?

Libeau G., Minet C., Hurard C., Grillet C., Roger F., Diallo A.. 2001. In : AEEMA. Journées scientifiques AEEMA, Maisons-Alfort, 17-18 mai 2001. s.l. : s.n., p. 12-12. Journées scientifiques AEEMA, 2001-05-17/2001-05-18, Maisons-Alfort (France).

La peste des petits ruminants (PPR) a été pour la première fois décrite en 1942, en Côte d'Ivoire. Depuis cette date et pendant une période d'environ trente ans, elle a été considérée comme une maladie spécifique des petits ruminants de l'Ouest africain. Mais, grâce au renouveau d'intérêt pour l'élevage de ces animaux et leur pathologie, puis au développement concomitant d'outils de diagnostic basés sur le génie génétique, la maladie a pu être identifiée hors de cette région. Quarante et une souches de PPR représentatives de la diversité géographique du virus ont été analysées par comparaison d'une séquence de 255 nucléotides codant pour la partie C-terminale de la nucléoprotéine. Par la procédure de parcimonie maximum, les souches ainsi étudiées forment un arbre phylogénétique composé de quatre embranchements appelés lignées I à IV. Les lignées I, II et III sont présentes - en Afrique, d'Ouest en Est, les lignées III et IV au Moyen-Orient, du Sud au Nord et la lignée IV est établie en Asie. Ces quatre lignées de PPR ont pu évoluer jusqu'à maintenant, indépendamment l'une de l'autre, notamment en Afrique, par l'existence de barrières physiques. Elles prouvent que la PPR est une maladie ancienne présente depuis longtemps dans les pays où elle est actuellement décrite.
Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :