Publications des agents du Cirad

Cirad

Le plan d'action forestier du Sénégal : bilan et perspectives des activités de reboisement de 1993 à 1998

Diouf D., Neyra M., Sougoufara B., Lesueur D.. 2001. Bois et Forêts des Tropiques (270) : p. 5-13.

Au Sénégal, l'adoption en 1993 du Plan d'action forestier du Sénégal (PAFS) marque la volonté de mettre en place une politique forestière de plus en plus efficace. Entre 1993 et 1998, près de 46,5 millions de plants ont été produits, l'essentiel de cette production étant assuré par les pépinières en régie, ce qui va à l'encontre de t'orientation prise par te PAFS. Cependant, la multiplication des pépinières privées, villageoises et communautaires traduit une tendance vers l'appropriation de la stratégie du PAFS par les populations. La production est dominée par les espèces à usages multiples, notamment les espèces forestières qui représentent 77% des plants produits. Les superficies plantées durant cette période, evaluées à 65 000 ha, sont essentiellement localisées dans la zone centrenord du bassin arachidier et concernent en majeure partie les plantations massives (35% des réalisations). Les projets de développement forestier contribuent pour 58% aux superficies plantées. Les plantations en régie, réalisées et entretenues par l'Etat, régressent au profit des actions villageoises et privées, dénotant un progrès réel dans la mise en oeuvre de la stratégie du PAFS. Grâce à t'approche participative, on observe un début d'engouement des populations pour les actions de gestion des ressources naturelles. À l'avenir, pour améliorer les résultats enregistrés à ce jour, il importe de prendre en compte certaines contraintes d'ordre économique, technique et juridique. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : reconstitution forestière; participation sociale; gestion des ressources; politique forestière; planification; aménagement forestier; sénégal

Thématique : Foresterie - Considérations générales

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :