Publications des agents du Cirad

Cirad

Biological control of Diaphorina citri (Hemiptera : Psyllidae) in Guadeloupe by imported Tamarixia radiata (Hymenoptera : Eulophidae)

Etienne J., Quilici S., Marival D., Franck A.. 2001. Fruits, 56 (5) : p. 307-315.

Le psylle asiatique des agrumes Diaphorina citri Kuwayama est particulièrement dangereux pour les plantations d'agrumes car c'est l'un des deux psylles vecteurs de la maladie du greening des agrumes ou Huanglongbing. Cette maladie, qui limite la longévité des arbres, est due à une bactérie intracellulaire qui affecte principalement le phloème. À l'île de la Réunion, le greening détecté en 1967 était l'obstacle principal du développement de la culture des agrumes. Le contrôle de son vecteur D. citri, par introduction à partir d'Inde et multiplication sur place de son parasitoïde spécifique Tamarixia radiata (Waterston), a été effectué en 1978; près de 4600 adultes du parasitoïde ont alors été dispersés. Le succès de T. radiata combiné avec la distribution de plants sains a été à l'origine de la renaissance de la culture des agrumes à l'île de la Réunion. La présence de D. citri en Guadeloupe a été rapportée pour la première fois en janvier 1998. Une enquête menée alors n'a révélé aucune trace de parasitisme d'insecte et seul un champignon, Hirsutella citriformis Speare, a prouvé, dans certaines conditions, être capable de contrôler les populations de ce psylle. à partir de l'expérience de l'île de la Réunion et en considérant le fait que la maladie du greening n'avait pas encore été détectée en Guadeloupe, une introduction de T. radiata à partir de l'île de la Réunion a été faite en janvier 1999. Environ 1000 adultes de T. radiata ont été libérés sur l'ensemble de la Guadeloupe. Actuellement, à peine plus de 1 an après le dernier lâcher, le parasitoïde est bien établi et présent dans presque tous les vergers d'agrumes où les populations de psylles ont considérablement diminué. Les caractéristiques biologiques tout à fait favorables de l'insecte jouent un grand rôle pour expliquer l'excellente efficacité de T. radiata dans des programmes de lutte biologique contre D. citri. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : vecteur de maladie; agent de lutte biologique; lutte anti-insecte; lutte biologique; diaphorina citri; citrus; réunion; guadeloupe; tamarixia radiata; greening

Thématique : Ravageurs des plantes

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :