Publications des agents du Cirad

Cirad

Evaluation of grafting and nematicide treatments for the management of a root-lesion nematode, Pratylenchus sp. in Coffee arabica L. plantations in Guatemala

Villain L., Molina A., Sierra S., Decazy B., Anzueto F., Guyot B., Perriot J.J., Sarah J.L.. 2001. In : Dix-neuvième colloque scientifique international sur le café. Actes. Paris : ASIC, 1 Cd-Rom. Colloque scientifique international sur le café. 19, 2001-05-14/2001-05-18, Trieste (Italie).

Les nématodes des lésions, Pratylenchus sp., ont sur café au Guatemala, une large répartition géographique avec un impact important sur la production. Une expérimentation au champ a été menée pour évaluer les dégâts de ce parasite et comparer deux méthodes de lutte: le greffage sur Coffea canephora et les traitements nématicides (terbufos). Cette étude s'est déroulé jusqu'à la troisième récolte (5 ans). Les densités de populations de nématodes dans les racines, les pertes de production de café cerise ainsi que les taux de mortalité de plants étaient plus élevés dans les parcelles de C. arabica non greffé. C'est la première expérimentation permettant de démontrer clairement dans ce pays, le niveau élevé de sensibilité de C. arabica vis à vis d'un nématode des lésions. Le greffage sur C. canephora a permis un contrôle efficace des populations de nématodes se traduisant par une augmentation siginificative de la production en comparaison des plants non greffés. Les traitements nématicides n'ont permis de réduire les densités de populations de nématodes dans les racines que jusqu'à la deuxième année après plantation. Cela a permis de réduire significativement les taux de mortalité des plants non greffés. Toutefois, les traitements nématicides n'ont pas induit d'augmentation significative de la production tant pour les plants greffés que pour les plants de pied franc. Toutefois, pour les plants greffés, une tendance d'augmentation de 10% de la production, constante durant les trois récoltes, a pu être observée chez les plants traités en comparaison de ceux qui n'avaient pas été traités. En parallèle, cette étude a mis en évidence l'intérêt que peut présenter la pratique de l'ombrage pour la protection des caféiers contre les nématodes des lésions. Le greffage et les traitements nématicides n'ont pas eu d'effet significatif ni sur la granulométrie et qualité chimique des grains ni sur la qualité organoleptique de la boisson. Ces résultats revêtent une importance toute particulière dans le mesure où le greffage sur C. canephora est de plus en plus communément mis en pratique pour lutter contre le parasitisme radiculaire, au Guatemala et dans d'autres pays d'Amérique Centrale.
Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :