Publications des agents du Cirad

Cirad

Filières agroalimentaires en Afrique : comment rendre le marché plus efficace ?

Griffon M. (ed.), Boutonnet J.P., Daviron B., Deybe D., Hanak-Freud E., Losch B., Moustier P., Ribier V., Bastianelli D., Ducrot R., Duteurtre G., Leverrier B., Ruf F.. 2001. Paris : MAE, 314 p.. (Rapports d'étude : Ministère des affaires étrangères - DGCID).

Ce rapport rédigé dans le cadre du programme d'études 1999 de la direction du développement et de la coopération technique (DDCT), a pour objet d'analyser les processus de changement social résultant du développement des filières agro-alimentaires en Afrique subsaharienne. Il permet d'interpréter la diversité des formes actuelles d'organisation des filières et d'identifier les méthodes d'analyse et d'aide à la décision les plus appropriées pour chaque type de filière. L'expérience récente, en Afrique comme ailleurs, montre que l'application sans nuance du corpus néo-classique ne conduit pas nécessairement à des formes de marché plus efficaces. L'étude fait l'hypothèse qu'un ensemble de théories, de méthodes et de concepts peut, par une utilisation judicieuse, permettre de mieux comprendre les économies africaines. Cinq études de cas ont été réalisées en laissant le soin aux auteurs de faire les choix méthodologiques qui leur semblaient les plus efficaces. Ces études de cas ont été complétées par les nombreuses autres études de filières conduites au cours de ces 25 dernières années par les écoles françaises de recherche. Si l'orientation qui consiste à aider les producteurs à s'organiser et à former des inter-professions apparaît juste, il faut cependant porter la proposition à un autre ordre de généralité. Il y a en effet de multiples formes possibles d'organisation destinées à réduire les incertitudes et les risques et à établir des rapports de force plus équitables. L'étude renforce l'idée d'un nécessaire éclectisme méthodologique pour appréhender les modes d'organisation au sein des filières agricoles. L'utilisation combinée et efficace de cet ensemble de méthodes, concepts et théories doit être confrontée à la pratique pour décrire les modes de coordination les plus efficaces dans leur milieu de référence. Les travaux récents sur le fonctionnement des économies de marché montrent qu'il est nécessaire, pour trouver les formes acceptables d'organisation, de créer des institutions de médiation. Ces institutions - dites aussi institutions quaternaires de marché - sont destinées à faciliter les négociations, conclure des accords et favoriser les convergences stratégiques. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : libéralisation des échanges; Étude de cas; Économie agricole; analyse économique; aide à la décision; changement social; secteur agroindustriel; marché des produits de base; afrique; organisation d'intérêt économique; filière agro-alimentaire

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution; Economie et politique agricoles

Documents associés

Ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :