Publications des agents du Cirad

Cirad

L'organisation de la filière laitière autour de Niono (Mali)

Duteurtre G.. 2001. In : Griffon Michel (ed.). Filières agroalimentaires en Afrique : comment rendre le marché plus efficace ?. Paris : MAE, p. 209-233. (Rapports d'étude).

Des enquêtes de terrain menées en décembre 1999 ont permis d'étudier l'organisation de la filière d'approvisionnement en produits laitiers de la ville de Niono (Mali). Une approche en terme de contrat est proposée pour tenter de rendre compte des évolutions du secteur. La production laitière est traditionnellement du ressort des éleveurs peuls qui sont installés en bordure de la ville ou qui transhument dans la région. Ces élevages commercialisent du lait frais, du lait caillé et du beurre. La filière laitière peule traditionnelle repose sur une organisation domestique très hiérarchisée ainsi que sur des partenariats intimes entre agriculteurs de la zone et pasteurs peuls : contrats de livraison du lait, contrats de confiage, contrats de fumure, accords sur l'exploitation des résidus de récoltes. Sous l'effet des nouvelles perspectives commerciales offertes par les laiteries et en raison de l'augmentation de la pression foncière, ces accords traditionnels sont remis en cause. Parallèlement, la diversification des systèmes agricoles des casiers conduisent à l'apparition de nouveaux agro-éleveurs laitiers qui recourent à de nouveaux types de contrats pour l'approvisionnement en intrants, le gardiennage ou le commerce du lait. L'implantation de PME laitières à Niono joue aussi un rôle considérable dans l'élaboration de nouvelles formes de contrats et dans l'intégration verticale de la filière. Ces petites entreprises de transformation contribuent aussi au développement de nouveaux produits et de nouvelles formes de consommations comme la restauration hors-foyer. Cette diversification des formes de contrats et d'entreprises dans la filière contribue à l'élargissement et à la croissance du marché. Des actions publiques semblent nécessaires à une meilleure structuration de la filière. Les projets de développement et les autorités politiques locales y contribuent à travers le renforcement de l'organisation professionnelle agricole et l'abaissement de certaines barrières à l'entrée dans l'activité de la transformation : c'est le cas de l'opération danaya nono qui favorise le développement des mini-laiteries artisanales. Enfin, le rôle des pouvoirs publics s'avère crucial dans la fixation des règles de la concurrence.

Mots-clés : industrie laitière; produit laitier; commercialisation; Élevage; lait; mali; filière agro-alimentaire

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution; Elevage - Considérations générales; Agro-industrie

Chapitre d'ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :