Publications des agents du Cirad

Cirad

La protection des jeunes cultures de palmiers. Un moyen prometteur : le piégeage sélectif de masse des coléoptères ravageurs

Morin J.P., Prawirosukarto S., Purba R.Y., Beaudoin-Ollivier L., Kakul T., Aldana R., Philippe R., Dery S.K., Desmier De Chenon R., Rochat D.. 2002. In : Assamoi Yapo Robert (ed.), Burger Kees (ed.), Nicolas Dominique (ed.), Ruf François (ed.), De Vernou Patrice (ed.). L'avenir des cultures pérennes, investissement et durabilité en zones tropicales humides, 5-9 novembre 2001, Yamoussoukro, Côte d'Ivoire. Montpellier : CIRAD. Conférence internationale sur l'avenir des cultures pérennes, 2001-11-05/2001-11-09, Yamoussoukro (Côte d'Ivoire).

Les jeunes plantations de palmier à huile et de cocotier sont souvent attaquées par différents ravageurs coléoptères Scarabaeidae, plus connus sous le terme de "Rhinoceros beetles". Ils sont présents sur tous les continents. Les palmiers abattus pour replantation comme ceux morts de maladies sont des matériaux très favorables à leur développement. Les adultes creusent des galeries à la base des jeunes feuilles et pénètrent dans la plante. Le jeune palmier peut être mortellement touché ou bien il produit des feuilles déformées et sa croissance est perturbée. La production est affectée dans les premières années. Les mesures de lutte préventive et les ramassages manuels sont contraignants et difficiles à mettre en oeuvre. Les applications répétées d'insecticides sont coûteuses et font courir des risques à l'environnement et à la santé. La découverte de phéromones d'agrégation chez ces espèces et la mise au point d'attractifs synthétiques avec parfois des synergistes végétaux, permettent d'envisager un nouveau mode de contrôle, par piégeage de masse, en vue de réduire les populations et ainsi protéger les jeunes cultures. L'usage des insecticides devrait être très largement réduit avec un impact équivalent sur les espèces cibles. Chez Oryctes rhinoceros, la phéromone d'agrégation est le 4-méthyl octanoate d'éthyle. Un effet synergique des rafles en décomposition permet d'accroître les captures par 2 à 3 fois. Chez Scapanes australis, le mélange attractif : 2-butanone et 3-hydroxy-2-butanone est actuellement utilisé en essai dans des plantations de cocotiers. Pour Strategus aloeus, la phéromone d'agrégation qui comprend 3 composés est en cours d'expérimentation sur le terrain. Les premiers résultats sont encourageants et mais les études doivent être poursuivies pour évaluer l'efficacité du piégeage et montrer qu'un contrôle de ces ravageurs à un niveau acceptable est possible.
Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :