Publications des agents du Cirad

Cirad

Eléments pour une synthèse des connaissances sur l'entomofaune endémique des Hauts de la Réunion

Quilici S., Attié M., Chiroleu F., Ryckewaert P., Reynaud B., Guillermet C., Poussereau J., Ribes S., Couteyen S.. 2002. Montpellier : CIRAD-FLHOR, 91 p..

Ce travail de synthèse rentre dans le cadre d'une convention d'étude signée le 19/10/01 entre la "Mission Parc National des Hauts de La Réunion" et le CIRAD Réunion. Dans le cadre de celle-ci, la "Mission Parc" a confié au CIRAD une étude sur le thème suivant: "Premiers éléments de connaissance de la faune des invertébrés indigènes des Hauts de La Réunion, et particulièrement des groupes d'espèces, groupes taxonomiques à forte valeur patrimoniale, les plus menacés ou qui jouent un rôle indispensable dans les systèmes de régulation ou de reproduction des populations animales ou végétales, ceci pour une stratégie de conservation à développer dans le projet du Parc National des Hauts de La Réunion". Du fait des courts délais qui nous étaient impartis pour réaliser cette première tentative de synthèse, il a été choisi de se concentrer uniquement dans un premier temps, sur certains éléments de la faune des insectes de l'île de La Réunion. Au sein des invertébrés, la classe des Hexapoda se caractérise en effet par le très grand nombre d'espèces qu'elle renferme. De ce fait, d'importants groupes d'invertébrés n'ont pas été considérés dans le cadre de notre étude: les arthropodes autres que les insectes (Chélicerates: araignées, acariens, Crustacés...) ou encore les mollusques par exemple (Tableaux 1A et 1B). Ces groupes devraient être abordés lors d'une phase ultérieure de l'étude, non prise en compte dans la présente convention. Dans le présent rapport, nous présenterons en préalable un aperçu général sur l'état actuel des connaissances sur l'entomofaune de La Réunion. La méthode employée pour réaliser ce travail de synthèse sera ensuite exposée, puis les principaux résultats seront présentés et discutés. En conclusion, nous présenterons, pour les groupes taxonomiques retenus, une cartographie des principales zones importantes pour la conservation des espèces endémiques de La Réunion ou des Mascareignes, basée sur le bilan des connaissances actuelles, en insistant particulièrement sur "les Hauts de La Réunion" sur lesquels est ciblé le futur Parc. Par ailleurs, des perspectives seront fournies en vue de la poursuite de ce travail préliminaire.
Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :