Publications des agents du Cirad

Cirad

Etat de siège contre la mouche de la pêche, Bactrocera zonata : bilan des opérations de deux années de lutte menées à la Réunion

Hurtrel B., Quilici S., Jeuffrault E., Manikom R., Georger S., Gourdon F.. 2002. Phytoma-La Défense des Végétaux (551) : p. 18-21.

La mouche de la pêche Bactrocera zonata (Saunders) est une espèce de Tephritidae très redoutée dans la zone Océan Indien. En effet, depuis son introduction en 1987 à l'île Maurice, cette espèce y est devenue la première mouche des fruits d'importance économique. Depuis cette date, un système de détection mis en place à la Réunion avait permis d'éviter l'installation de ce ravageur. Mais depuis le début de l'année 2000, les captures se sont multipliées dans le Nord de l'île. Malgré un programme d'éradication combinant surveillance par piégeage sexuel des mâles ("Male Annihilation Technique"), et traitement par taches, il n'a pas été possible de limiter son expansion. Bactrocera zonata est aujourd'hui considérée comme installée à la Réunion et oblige à revoir les méthodes de luttes classiquement appliquées contre les autres mouches des fruits déjà présentes.

Mots-clés : prunus persica; bactrocera; lutte anti-insecte; insecte déprédateur des fruits; plante fruitière; piège sexuel; capture animale; verger; réunion; france; bactrocera zonata

Article (b-revue à comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :