Publications des agents du Cirad

Cirad

Protection des indications géographiques : initiation d'une coopération entre la France et l'Indonésie pour le cas du café

Avelino J., Perriot J.J., Sautier D., Jacquet M., Ribeyre F., Guyot B., Marie-Vivien D., De Taffin G.. 2002. In : Gis-SYAL) - INAO, Montpellier, France, 3 septembre 2002. Les indications géographiques et les appellations d'origine : Atelier CIRAD (DRE - DS. Montpellier : CIRAD, 1 p.. Atelier CIRAD (DRE - DS / Gis-SYAL) - INAO sur les Indications Géographiques et les Appellations d'Origine, 2002-09-03, Montpellier (France).

La mise en place de la coopération entre la France et l'Indonésie en matière de protection des Indications Géographiques (IG) est le résultat d'une double volonté. D'une part, une volonté forte et ancienne de la France de faire reconnaître ses marques, IG et Appellations d'Origine (AO) à l'étranger, notamment en Asie où la contrefaçon est fréquente, et ce dans le contexte international des accords ADPIC (Aspects de droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce) négociés au sein de l'OMC. Un moyen subtil d'atteindre cet objectif est d'inciter les pays contrefacteurs à rentrer dans le système de la protection de la propriété intellectuelle par le biais de la protection de leurs propres produits. D'autre part, une volonté récente de l'Indonésie de protéger le nom de ses régions de production suite au dépôt de la marque de café "Toraja" par des japonais. Toraja est la région de Sulawesi et d'Indonésie la plus réputée pour sa production de café Arabica. A cette double volonté s'ajoutent des circonstances propices au développement d'IG et AO pour le cas du café. Le café traverse, en effet, une crise sans précédent, semblable en certains points à la crise de mévente du vin en France, au début du 20e siècle, qui a suscité l'émergence des AO: surproduction; qualité du produit généralement mauvaise à médiocre, origines douteuses, chute des cours... Comme pour le cas du vin en France, la crise du café touche tous les producteurs y compris ceux qui produisent un café de qualité. La solution développée par la filière vitivinicole française pour sortir de la crise a été de différencier ses produits de qualité par la mention d'une origine garantie et protégée, l'Appellation d'Origine. Nous pensons que cette solution peut s'appliquer au cas du café. La crise a, en effet, déjà suscité le développement de signes distinctifs en tout genre: cafés biologiques, sous-ombrage ou encore éthiques ou équitables. Or, l'origine, est sans doute le meilleur moyen de différencier un produit car elle signale un produit exclusif donc non concurrençable. Par ailleurs, le café, comme le vin, est une boisson à la composition complexe dont les qualités gustatives sont liées tant au savoir-faire de l'agriculteur qu'au milieu. Le lien entre l'origine et la qualité s'appuie donc sur une réelle base technique. L'objet de l'opération en cours est d'aider l'Indonésie à lancer un processus de reconnaissance d'IG et d'AO à partir d'un cas concret sur le café qui devra servir d'exemple. La demande provient des autorités françaises et indonésiennes, mais il n'y a pas de véritable demande de la filière, encore moins du producteur, qui ne connaît pas le système des IG et des AO. La première partie du projet (année 2002) consistera donc pour le CIRAD et le partenaire local, l'ICCRI, à cibler un candidat qui possède tous les avantages: un Arabica apprécié, doté d'une typicité, produit par des producteurs organisés et volontaires dans une région de production bien délimitée. Pour ce faire, des missions qualité, socio-économie, technologie et délimitation sont prévues. On envisage aussi de développer d'autres opérations pour les années à venir: étude de la variabilité de la typicité dans le terroir considéré, développement de méthodes de traçabilité, renforcement de l'organisation des producteurs, formation de producteurs à l'analyse sensorielle, étude de marché au niveau du consommateur, recherche de débouchés par la sensibilisation des acheteurs et la création d'enchères électroniques, aide à la construction du dossier d'IG ou d'AO, diffusion de l'information en Indonésie. Ces opérations seront accompagnées par des actions sous la responsabilité de l'INAO dans le domaine légal, car l'Indonésie ne dispose pas encore de lois ni de règlements sur les IG et AO. La mission qualité a été réalisée. Trois régions ont été visitées: Toraja, Bali et Irian Jaya. Les premiers résultats montrent que la qualité du café de Toraja n'est pas à la hauteur de sa réputation. Les dé...

Mots-clés : coffea arabica; café arabica; appellation d'origine; provenance; localisation des productions; label de qualité; coopération internationale; france; indonésie

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :