Publications des agents du Cirad

Cirad

Ascertaining maternal and paternal lineage within Musa by chloroplast and mitochondrial DNA RFLP analyses

Carreel F., Gonzalez De Léon D., Lagoda P., Lanaud C., Jenny C., Horry J.P., Tézenas Du Montcel H.. 2002. Genome (Ottawa), 45 (4) : p. 679-692.

DOI: 10.1139/g02-033

Chez le bananier, la transmission maternelle de l'ADN chloroplastique et paternelle de l'ADN mitochondrial offre la possibilité d'étudier les filiations maternelles et paternelles entre clones. Cette étude RFLP à l'aide de sondes hétérologues mitochondriales et chloroplastiques a permis de caractériser les génomes cytoplasmiques de 71 accessions sauvages, 131 bananiers cultivés diploïdes et 103 triploïdes. En plus des bananiers sauvages Musa acuminata et M. balbisiana, d'autres espèces des 4 sections du genre Musa ont été étudiées pour évaluer leur contribution à l'origine des bananiers cultivés. La classification du complexe Musa est ici discutée. Ces résultats permettent d'établir des apparentements entre les bananiers sauvages, et les cultivars diploïdes et triploïdes mono ou inter-spécifiques en particulier au sein du génome acuminata. Il est montré que les variétés parthénocarpiques sont apparentées à M. acuminata banksii et M. acuminata errans et donc suggèrent un centre de domestication primaire du bananier dans la zone Philippines - Nouvelle Guinée.

Mots-clés : musa; adn; rflp; héritabilité; sonde nucléique; génome; variété; classification; domestication; philippines; cameroun; guadeloupe; queensland; papouasie-nouvelle-guinée; france

Article (a-revue à facteur d'impact)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :