Publications des agents du Cirad

Cirad

Développement du cheptel au sud du Tchad : quelles politiques pour l'élevage des savanes ?

Haessler C., Djimadoum A., Duteurtre G.. 2003. In : Jamin Jean-Yves (ed.), Seiny-Boukar Lamine (ed.), Floret Christian (ed.). Savanes africaines : des espaces en mutation, des acteurs face à de nouveaux défis. Actes du colloque, Garoua, Cameroun, 27-31 mai 2002. Montpellier : CIRAD, 3 p.. Colloque Savanes africaines : des espaces en mutation, des acteurs face à de nouveaux défis, 2002-05-27/2002-05-31, Garoua (Cameroun).

Le développement de l'élevage dans la partie méridionale du pays constitue la mutation agricole principale de ces vingt dernières années dans une région traditionnellement vouée à la culture du coton. Ce phénomène est principalement lié à l'arrivée massive d'éleveurs transhumants de la zone sahélienne mais également au développement d'investissements privés et du cheptel aux mains des paysans autochtones. Cet essor de l'élevage pastoral qui concentre 50% du cheptel bovin national en saison sèche dans la frange méridionale nécessite la conception et l'application de politiques différenciées dans les domaines de l'aménagement pastoral, du commerce du bétail, de la santé animale et de la santé publique vétérinaire. Le législateur doit impérativement réglementer l'accès aux ressources en s'appuyant sur des dispositifs de gestion patrimoniale mais la solution au problème "agriculteur/éleveur" passe également et surtout par la réalisation d'investissements physiques sécurisants les différentes activités productives rurales. Les enjeux sont de taille pour le Ministère de l'élevage, en termes de reconversion de son dispositif de terrain, mais également en matière de gestion des filières de production animales, du pâturage au marché international.

Mots-clés : savane; Élevage; politique de développement; tchad

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :