Publications des agents du Cirad

Cirad

La gestion des zones inondables par les collectivités locales : le cas du delta du Sénégal

D'Aquino P., Camara S., Diop B.. 2002. In : Orange Didier (ed.), Arfi Robert (ed.), Kuper Marcel (ed.), Morand Pierre (ed.), Poncet Yveline (ed.). Gestion intégrée des ressources naturelles en zones inondables tropicales. Paris : IRD, p. 147-165. (Colloques et séminaires). Séminaire international sur la gestion intégrée des ressources naturelles en zones inondables tropicales, 2000-06-20/2000-06-23, Bamako (Mali).

Depuis l'indépendance du pays, la législation sénégalaise est progressivement allée vers la décentralisation des pouvoirs pour une gestion des affaires locales par les structures de base. Mais, c'est seulement en 1996 qu'un pas décisif a été fait avec la loi 96-06 qui transfère aux collectivités locales neuf compétences, dont le foncier et l'environnement. Le programme d'appui aux collectivités locales pour la gestion de l'espace rural est le cadre mis en place par un cercle de partenaires constitué par la Saed, l'Isra-PSI1 et les communautés rurales de la vallée du Sénégal pour trouver des réponses à la situation instaurée par cette loi. Le mérite de la réforme réside dans son caractère globalisant permettant aux collectivités locales (ici les communautés rurales) de prendre en charge à la fois le foncier et les ressources naturelles (eau, faune et flore) qui s'y trouvent. En effet, nombre d'expériences de gestion décentralisée de ressources naturelles en zone tropicale ont été limitées par leur caractère partiel, notamment par l'absence de décision réelle sur le foncier : gérer la forêt ou mettre en oeuvre un plan d'aménagement sur des terres relevant d'un autre centre de décision constitue, sans doute, un paradoxe pour les collectivités locales et les populations. La question posée suite à la loi de 1996 est de savoir comment appuyer les nouveaux gestionnaires des terroirs.

Mots-clés : gestion des ressources; ressource naturelle; gestion foncière; décentralisation; approches participatives; sénégal; fleuve sénégal

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :