Publications des agents du Cirad

Cirad

Repères décembre 2002 : banane, avocat, orange, pomelo, petits agrumes, litchi

Imbert E., Greniez J., Gerbaud P.. 2003. Fruitrop (Ed. Française) (98) : p. 11-17.

Banane: Le marché, que l'on prévoyait très difficile, s'est finalement très bien comporté. Les apports africains et antillais ont été, comme prévu, relativement élevés. Cependant, le flux export s'est montré extrêmement dynamique en raison d'un manque de bananes dollar, en particulier dans le nord de l'Union européenne (pertes de production au Costa Rica). De plus, la demande locale a été active grâce à de multiples mises en avant promotionnelles. Avocat: Le marché s'est particulièrement bien comporté. La demande, soutenue par une activité promotionnelle toujours très bonne durant cette période de l'année, a pu absorber, à un niveau de prix historiquement haut, des volumes en forte progression par rapport aux mois précédents et déficitaires de seulement 10% en comparaison avec une campagne moyenne. Orange: Les cours du marché de l'orange ont suivi, une fois de plus, la tendance baissière habituelle de la période de fin d'année. Néanmoins, la performance, quoique très inférieure à celle de l'an passé, reste d'un niveau moyen tant en prix qu'en volume. En effet, l'approvisionnement en fruits espagnols a été particulièrement faible durant la deuxième quinzaine. D'autre part, la demande s'est légèrement réactivée. Pomelo: Le marché du pomelo n'a ménagé aucune surprise aux opérateurs. Comme tous les ans, le ralentissement de l'activité, amorcé mi-novembre et lié au changement de gamme pour les exotiques, s'est poursuivi début décembre. Toutefois, la performance réalisée est d'un niveau moyen, tant en prix qu'en volume, et nettement meilleure que celle de 2001. Petits agrumes: La performance globale est très bonne puisque volume et prix progressent par rapport aux saisons précédentes. Le bilan est particulièrement positif pour l'Espagne en raison d'un bon niveau qualitatif malgré l'avancement dans la saison. Dans ce contexte, les productions concurrentes ont eu du mal à s'imposer, en particulier le Maroc pénalisé par une entrée tardive sur le marché et une qualité parfois hétérogène. Litchi: En décembre, la campagne d'importation de litchi a pris de l'ampleur avec les premiers arrivages maritimes de Madagascar. La large disponibilité en produits "bateau", proposés à des prix moins élevés, entraînait rapidement la fin des importations par avion de l'île Maurice, d'Afrique du Sud et de Madagascar. Seule l'île de la Réunion poursuivait ses expéditions en litchis frais branchés pour satisfaire le créneau haut de gamme du marché. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : consommation; production; prix; offre et demande; exportation; union européenne; marché; litchi; agrume; pomelo; orange douce; avocat; banane; guadeloupe; martinique; cameroun; côte d'ivoire; europe; france

Thématique : Commerce intérieur

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :