Publications des agents du Cirad

Cirad

La diffusion de la lutte étagée ciblée au Cameroun : problèmes actuels et perspectives

Nibouche S., Beyo J., Djonnewa A.. 2002. In : PRASAC Composante Innovations techniques pour la culture cotonnière. rapport technique de l'opération "Seuils d'intervention contre les chenilles de la capsule du cotonnier". N'Djamena : PRASAC, p. 63-70.

Le programme de protection insecticide Lutte Étagée Ciblée (LEC) a été prévulgarisé au Cameroun en 1990. Ce programme repose en partie sur l'utilisation de seuils d'intervention contre les ravageurs. Après avoir rencontré un véritable succès et couvert 70% des superficies en 1994, la LEC a ensuite été progressivement abandonnée et a couvert moins de 10% des superficies en 2000. Les causes de cette désaffection ont été analysées au travers d'entretiens avec les paysans et l'encadrement et au travers d'une analyse technique et économique des performances de la LEC. Trois raisons majeures apparaissent être responsables de la disparition de la LEC: (1) l'utilisation d'observateurs salariés pour réaliser les comptages d'insectes, (2) la lourdeur des opérations de suivi et de contrôle par l'encadrement et (3) la faiblesse des économies réalisée, liée au faible coût actuel des insecticides. Des propositions sont faites afin de permettre de re-dynamiser le développement de la LEC. Elles tiennent principalement dans l'abandon de la gestion "communautaire" de la LEC (prise de décisions communes pour tout le marché) et le passage à une mise en oeuvre individuelle de la LEC par les paysans.

Mots-clés : gossypium; lutte anti-insecte; lutte chimique; niveau de préjudice économique; analyse coût avantage; cameroun; lutte raisonnée

Chapitre de rapport

Agents Cirad, auteurs de cette publication :