Publications des agents du Cirad

Cirad

Incidence des maladies à Begomovirus dans les cultures de tomate en Guadeloupe

Urbino C., Tassius K.M., Gérion A.L., Marchal C., Vignes H.. 2003. In : Pierre Yot ; CNRS. 9ème Rencontres de virologie végétale. Strasbourg : CNRS, p. 27-27. Rencontres de virologie végétale. 9, 2003-02-02/2003-02-06, Aussois (France).

Les Begomovirus appartiennent à la famille des Geminiviridae. Ce sont des virus à ADN simple brin transmis par l'aleurode Bemisia tabaci. Les cultures de tomate de Guadeloupe et de Martinique sont infectées depuis 1993 par un begomovirus, identifié comme étant le Potato yellow mosaic virus (PYMV) responsable de dégâts importants. Depuis Octobre 2001, de nouveaux symptômes très semblables à ceux décrits pour le tomato yellow leaf curl virus (TYLCV): feuilles en cuiller, limbes à bord jaune, ont été observés dans les différentes zones de production de Guadeloupe. Le clonage et le sequençage de la région intergénique et du gène de la protéine de capside ont été effectués à partir de 3 isolats collectés dans trois zones de production de l'Île. Les analyses de séquences ont permis de mettre en évidence de fortes homologies (98%) avec les séquences homologues des souches TYLCV de Cuba, de République Dominicaine, et de Floride, elles mêmes considérées comme des souches du TYLCV Israël. La présence du (TYLCV) est donc confirmée en Guadeloupe. La présence du TYLCV était déjà connue dans les grandes Antilles. L'origine de son introduction en Guadeloupe est inconnue. Des enquêtes ont été effectuées en Guadeloupe et en Martinique pour étudier l'incidence respective de chaque virus dans les principales zones de production. Les résultats montrent la prédominance du TYLCV ainsi que des infections mixtes PYMV+TYLCV. Les dégâts causés par le TYLCV en plus de ceux dus au PYMV vont fortement compromettre la culture de tomate dans les Antilles françaises, d'autant plus que les producteurs ne disposent pas de matériels résistants à ces maladies et adaptés aux conditions tropicales. (Texte intégral)

Mots-clés : solanum lycopersicum; virus des végétaux; maladie des plantes; géminivirus; symptome; transmission des maladies; bemisia tabaci; vecteur de maladie; clonage; begomovirus; martinique; guadeloupe; france

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :