Publications des agents du Cirad

Cirad

Repères juillet-août 2003 : banane, avocat, orange, pomelo, mangue campagne Afrique de l'Ouest, litchi

Imbert E., Greniez J., Gerbaud P.. 2003. Fruitrop (Ed. Française) (105) : p. 6-13.

Banane : le bilan de ces deux mois est extrêmement décevant, surtout au vu de l'optimisme que pouvait laisser espérer la faiblesse de la récolte européenne de fruits à noyau. La demande, laminée dans toute l'Europe par la vague de chaleur, s'est montrée trop faible pour absorber une offre pourtant sensiblement inférieure à son niveau moyen, en raison d'apports antillais et dollar relativement modestes. Avocat : L'offre s'est avérée particulièrement soutenue durant ces deux mois. Les apports du Kenya et, dans une mesure nettement moindre, du Mexique se sont montrés très supérieurs à la moyenne. De plus, l'origine Pérou est sortie de sa marginalité. Ainsi, le marché des variétés vertes s'est trouvé en état de constant surapprovisionnement. L'équilibre de celui du Hass a été moins chahuté, excepté en petits fruits. Orange : Les volumes commercialisés ont été soutenus, alors que le prix moyen n'accuse qu'un recul léger par rapport à la moyenne. La faiblesse de l'offre de fruits d'été permet vraisemblablement d'expliquer cette bonne performance. Pomelo : La performance réalisée est d'une excellent niveau. Malgré des arrivages sensiblement supérieurs aux saisons précédentes, les disponibilités se sont montrées limitées en raison de la faiblesse des stocks disponibles (creux d'apports de mai et juin). Ainsi, les prix ont continué de culminer à des niveaux rarement égalés. Mangue campagne Afrique de l'Ouest : Juillet est une période de transition dans l'approvisionnement de mangues. Le Mali, la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso ont progressivement laissé la place au Mexique, au Sénégal et à Israël. En août, le marché s'est caractérisé par une demande limitée du fait des congés, de la canicule et d'un plus grand attrait pour les fruits de saison, malgré leurs cours élevés. La campagne écourtée du Mexique et les livraisons d'Israël, du Sénégal et du Brésil constituaient un large approvisionnement qui a rapidement entraîné la formation de stocks substantiels. Litchi : Déjà limité en juin, le marché européen du litchi a été encore plus restreint en juillet et août. Le déficit de production des fruits à noyaux, dû à la canicule, n'a pas entraîné de report sur les exotiques. Les prix élevés des fruits tempérés ont entraîné une baisse sensible de la consommation des fruits et légumes. Dans ce contexte difficile, les ventes de litchi sont demeurées ponctuelles et irrégulières. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : promotion des ventes; importation; offre et demande; prix; consommation; production; litchi; mangue; pomelo; orange douce; avocat; banane; afrique; cameroun; côte d'ivoire; martinique; guadeloupe; europe; france

Thématique : Commerce intérieur

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :