Publications des agents du Cirad

Cirad

Les causes sous-jacentes de l'essor de l'exploitation illégale des bois tropicaux

Karsenty A.. 2003. In : Actes du XIIe Congrès forestier mondial : La forêt, source de vie. Des forêts pour la planète. Québec : Bibliothèque Nationale du Québec, p. 95-95. Congrès forestier mondial. 12, 2003-09-21/2003-09-28, Québec (Canada).

L'exploitation illégale des bois d'oeuvre est un phénomène qui n'est pas nouveau, mais dont l'échelle a changé du fait de transformations dans les conditions légales et socio-économiques qui prévalent dans le secteur forestier dans les pays tropicaux. Si, dans les débats internationaux, on insiste volontiers sur la corruption et la "mauvaise gouvernance", les analyses sur les causes sous-jacentes de l'essor de ce phénomène restent parfois insuffisantes. Or, trois dynamiques majeures s'entrecroisent: l'introduction de tentatives de régulation de l'exploitation par les plans d'aménagement et les nouvelles règles sylvicoles, alors que l'évolution des techniques de transformation et des marchés incitent à des "repasses" sur des zones auparavant exploitées très sélectivement; l'apparition de plus en plus fréquente de surcapacités de transformation qui, une fois établies, perdurent et exercent une pression constante sur la ressource; l'informalisation croissante des filières d'approvisionnement du bois pour les usages domestiques, conséquence d'une structure des prix relatifs qui rend inabordable les produits-bois transformés par les usines locale à de larges couches de la population. Si les analyses ne prennent pas en compte les changements structurels qui affectent le secteur forestier dans les pays tropicaux, il est peu probable qu'elles soient en mesure de proposer des solutions à la hauteur des défis présents. Sanctionner l'exploitation illégale est certainement nécessaire. Encore faut-il être en mesure de caractériser et placer dans leurs contextes les pratiques illégales, tout ne pouvant être mis sur le même plan. Un essai de typologie de différentes infractions forestières, dans lequel on s'est efforcé d'évaluer chacune de ces infractions selon quatre critères, est présenté dans ce papier. En fait, s'attaquer aux causes sous-jacentes de cet accroissement massif de l'illégalité reste la première des mesures à prendre. Il s'agit d'abord d'un problème de sous-développement et de maldéveloppement. (Texte intégral)

Mots-clés : protection de la forêt; gestion des ressources; forêt tropicale; pratique illégale; exploitation forestière

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :